mardi 31 décembre 2013

grand angle

Il faut pouvoir imaginer l'ensemble, l'effet que chaque élément fera sur l'adjacent.
Il n'existe pas de changement anodin. Les éléments étant solidaires, tout peut être déséquilibré à la moindre modification.

Essayer d'avoir constamment une vision globale, comme sur un échiquier.

Laura NILLNI
work in progress
-décryptages-
avec le soutien de la Ville d'Orsay (91)
Laura NILLNI
work in progress
-décryptages-
avec le soutien de la Ville d'Orsay (91)

Laura NILLNI
work in progress
-décryptages-
avec le soutien de la Ville d'Orsay (91)
Rendez vous en 2014.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire